03 juin 2007

Épuisé

(oui, oui, Jonas, il faut cliquer !)



Les heures cascadent, des premières lueurs du jour jusqu’à tard dans la nuit. Balises grises, respirations rêches. Toujours cette peur qui m’accompagne. Elle est la seule à être toujours auprès de moi. La seule sur qui je peux toujours compter. Bien que je m’entraîne à sourire. Que je lance constamment mon imagination à l’assaut d’un bonheur éventuel. J’ai parfois le souffle lourd et le regard flou. Plus tard, je sais, je pourrais être fier. Maintenant, je ne suis qu’épuisé.

Je les cherche des yeux, parmi la foule. Les anges qui croiseront ma route pour un instant toujours trop court. Trop court comme cette route. Trop court comme cette nuit passée à tourner dans mon lit. Avant qu’un nouveau jour n’apparaisse, les derniers noctambules rentrent enfin dormir. Les arbres portent encore les frissons de la nuit. Dans l’aube bleue, la flûte du merle d’Amérique résonne comme sous les voûtes d’une cathédrale.

Crédits :

  • Le chant du merle d’Amérique (Turdus migratorius) enregistré par Lang Elliot, NatureSound Studio, NY, 1991
  • Summa, Arvo Pärt, sur l’album Fratres… , EMI, 1994

Commentaires

Comment oser écrire, après avoir lu, entendu, écouté Pierre-Yves ?

Écrit par : Alcib | 03 juin 2007

Pierre Yves,
J'aimerais tellement t'enlever cette souffrance que tu as...
Clo xxx

Écrit par : Claudine | 03 juin 2007

Osez, il le faut. Merci Alcib, l’absence d’écho commençait à m’inquiéter…
@ Clo : Juste une grande fatigue. XXX

Écrit par : Pierre-Yves | 03 juin 2007

Lâche pas, mon beau. le meilleur s'en vient. j'aurai toujours une pensée positive pour toi. LP

Écrit par : LP | 03 juin 2007

T'as vraiment une belle voix, très radiophonique. Et tu écris toujours trop bien :)

Écrit par : Nitram | 04 juin 2007

Je ne découvre ton sound qu'aujourd'hui, dans le brouhaha d'un cybercafé, hélas (panne de PC oblige...) Hâte de le réentendre chez moi !

Écrit par : Jonas | 05 juin 2007

J'aimerais bien en faire d'autres et expérimenter de ce côté.

Écrit par : Pierre-Yves | 05 juin 2007

Écrire un commentaire